Squash Canada émet ses recommandations de « retour au jeu » pour les clubs, les entraîneurs et les joueurs

2020-05-07

OTTAWA, ON (6 mai 2020) -- Suite à la diffusion des plans d’assouplissement ou de levée des restrictions liées à la COVID-19 par les instances provinciales et municipales, Squash Canada émet ses recommandations de « retour au jeu » pour les clubs, les entraîneurs et les joueurs, une fois que les clubs et les installations sportives seront autorisés à rouvrir.

La COVID-19 a touché les diverses régions du pays de manière distincte et a progressé à des rythmes différents dans les provinces influençant, par le fait même, les stratégies de réouverture de chacune de ces dernières. Étant donné que le gouvernement et les agences de santé publique peuvent imposer des restrictions sur l’accès aux établissements sportifs ou de conditionnement physique, les clubs de squash, les responsables de ces établissements, les entraîneurs et les joueurs se doivent de mettre en place eux aussi des mesures de précaution afin de réduire les risques de transmission du virus lors des entraînements ou des parties de squash.

Squash Canada est heureux de présenter ses recommandations pour le « retour au jeu », lesquelles visent à aider les clubs, les entraîneurs et les joueurs à planifier progressivement et en toute sécurité le redémarrage des activités de squash, les restrictions gouvernementales pouvant être assouplies par étapes au fil du temps.

Squash Canada a publié deux documents :

  1. Recommandations de retour au jeu pour les gestionnaires de clubs, les entraîneurs et tout organisateur d’événements de squash - cliquez ici
  2. Recommandations de retour au jeu pour les joueurs - cliquez ici

Le contenu des documents décrit les diverses mesures de précaution à prendre, en particulier, avant la réouverture des installations ainsi qu’au moment d’organiser ou de participer à différents types d’événements de squash afin de réduire les risques de transmission.

Ces recommandations ont été élaborées conformément aux directives générales de l’Organisation mondiale de la santé et de l’Agence de la santé publique du Canada ainsi qu’avec l’apport de représentants d’associations médicales, légales, de coaching et des associations de squash provinciales ou territoriales.

Soyez prudent, jouez prudemment!

Top